Préambule

POL-BOOM-projection
Boom ! Hommage à Roy, 2017, Paul Abraham, installation vidéo.

Le récit est ici à la fois un et multiple : chaque visiteur y lira une histoire différente selon sa trajectoire et ses références personnelles. C’est autant d’histoires qui se construisent au gré des déambulations dans l’espace. Allant de peintures murales « in-situ » à des assemblages de tableaux spatialisés – la proposition se compose d’éléments visuels qui empruntent largement à l’univers de la BD. Alternant les références au western, à la série noire, à la science-fiction, aux super-héros ainsi qu’au pop art, c’est toute une mythologie Nord-Américaine qui se dessine en mode cut-up, procédé de découpe et fragmentation cher à William S. Burroughs. Ici, les horizons sont ceux d’une Amérique faite de contradictions, où les personnages – cowgirl, Superman ou femme fatale – se rencontrent dans un espace-temps où fiction et réalité se donnent la réplique. The End.

Texte de Nathalie Bachand commissaire de l’exposition